Pourquoi ou comment ?

Avez-vous observé l’énergie et l’attention que nous accordons dans notre vie au « comment » ?

  • Comment changer les choses?
  • Comment être plus heureux?
  • Comment y arriver?
  • Comment faire un choix?
  • Comment guérir?
  • Comment mieux gagner sa vie?
  • Comment trouver sa place?
  • Le mot comment provient du latin quomodo venant de quo et modo. Quo ayant pour racine l’indo-européen commun *kʷis signifiant « qui et aussi quoi, ceci ». Modo dérivant de l’indo-européen commun *med[1] signifiant « mesurer, conseiller » et dont pourrait aussi provenir le latin, meditor « méditer ».

    Ce qui m’interpelle ici, c’est qu’alors que nous associons la plupart du temps le « comment » à une action et à une manière de faire, il est question dans sa vibration généalogique de « mesurer l’objet », autrement dit de jauger la situation. Il semblerait donc que comment ne résonne pas avec « trouver l’action » et plutôt évaluer, d’observer, qu’il soit question de réflexion voir même d’introspection.

    Si on ne centre pas son action sur le « comment » il est aussi possible de la définir par le pourquoi, c’est-à-dire le pour quoi et donc ce que l’on aspire à concrétiser par cette action.

    Pour ce qui est de l’étymologie de « pourquoi », il est composé de pour provenant du latin pro- issue d’une origine l’indo-européenne commun, comparez avec le grec ancien πρό, pro (« devant ») et de quoi venant du latin quid/quis ayant lui aussi pour racine l’indo-européen commun *kʷis « qui ».

    Dans l’origine de comment, comme dans celle de pourquoi, on retrouve donc l’ancêtre commun *kʷis, pouvant se référer à la fois à qui je suis avec mes envies et mes aspirations et à l’être humain que je représente (par le sens « que »).

    Que l’on aborde l’action sous l’angle du « comment » ou du « pourquoi », je ressens ainsi que dans les deux cas, il ne s’agit pas de se centrer sur le moyen de faire et plutôt de se centrer sur « à quoi aspire l’humain que je suis », c’est-à-dire d’aller

    ressentir ce qui nous allume.

    C’est ainsi que l’on vit l’action juste, la créaction, ou que l’on est proactif, (selon notre façon de le nommer). C’est ainsi que l’on est

    cet élan de vie dans la matière.

    Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s