Et si évoluer c’était se déployer plutôt que se transformer ?

Longtemps j’ai cru qu’évoluer c’était me débarrasser, me nettoyer de ce qui n’était plus moi. Ma perception à présent est que je me déploie en incluant davantage de facettes de mon existence, tel un arc-en-ciel dont chaque nuance devient de plus en plus perceptible.

Grandir est ainsi un équilibre de la Vie en moi. Impossible de grandir vers le haut sans descendre vers le bas, d’avancer vers l’extérieur sans aller vers l’intérieur, de progresser vers le lumineux sans s’enfoncer dans le sombre, d’évoluer en conscience sans m’installer dans mon humanité

Ainsi je n’abandonne, ne rejette, ni ne transforme rien de moi. J’éllargie mon regard sur la vastitude de la Vie que je suis. Tel un cristal je n’existe qu’un incluant chacune de mes facettes, de la plus éclairée à la plus ombragée. Tel un arbre je suis stable et aligné uniquement en ayant des racines aussi vastes que mes branches. Tel un être humain je suis vivante seulement en accueillant le plus vulnérable de mon humanité tout autant que le plus conscient en moi.

La justesse de mon expérience de vie est ainsi d’être présente à mon corps, mes émotions et mon humanité tout autant qu’à ce qui m’allume, m’anime et m’inspire. J’apprends là ce que certains appellent le centrage tel un aller-retour permanent entre ce qui vibre dans mes tripes ainsi que dans ma tête, entre ce qui éveille mon envie et ce qui assure ma solidité, entre l’apesanteur qui me permet d’avoir les pieds sur terre et l’inspiration.

Peut être est-ce cela agir par intuition ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s